Etude Ipsos 2021 sur l’image du ski

À la veille de la saison hiver 21/22, les Français confirment qu’ils aiment le ski

Étude IPSOS 2021 sur l’Image du ski. Communiqué de presse. Chambéry (Savoie), le 29 septembre 2021.

Malgré la fermeture des domaines skiables français durant toute la saison hivernale dernière, l’image du ski auprès des Français reste très positive et l’envie des pratiquants de continuer à skier très forte. Voici deux enseignements, parmi beaucoup d’autres, de l’étude réalisée par l’institut IPSOS pour le compte des Domaines Skiables de France (DSF), du Syndicat national des moniteurs du ski français (SNMSF), d’Atout France, de l’Union Sport & Cycle (USC), de l’Agence Savoie Mont Blanc et de l’Association Nationale des Maires des Stations de Montagne (ANMSM). Initiée il y a deux ans, cette étude mesure chaque année l’évolution de l’image du ski et évalue la réputation et l’attractivité des activités hivernales proposées dans les stations de ski françaises.

Comme l’an passé, à la question « quelle image du ski avez-vous ? » 86% des personnes interrogées déclarent avoir une bonne image du ski. Ce qui séduit les Français dans la pratique du ski, c’est à la fois le côté loisir de plein air, le plaisir de skier et de pratiquer une activité agréable dans un cadre naturel et inspirant. Parmi ceux qui ont une mauvaise image du ski (14%), ce sont les non-skieurs qui prédominent (28 %), en raison avant tout du budget ou de l’absence d’intérêt pour cette activité.

Le ski, une activité essayée par près de deux tiers des Français

Près d’1 Français sur 2 (46%) est skieur, et 1 Français sur 5 est un skieur régulier (chaque hiver, une à plusieurs fois). Une large majorité des Français (65%) sait skier ou a essayé le ski à un moment dans sa vie.

Des activités complémentaires à pratiquer l’hiver en montagne

En complément du ski, la diversité des pratiques est désormais un comportement installé. Le ski reste l’activité moteur mais les français profitent aussi du large panel de loisirs offert en montagne et pratiquent en moyenne 3 activités, avec en tête : la balade à pied (48%) le ski alpin (43%), la luge (31%) et la raquette à neige (29%). Ce résultat inscrit bien le ski comme une activité phare de la montagne l’hiver, aux côtés d’autres pratiques complémentaires pour une offre élargie contribuant à l’attractivité du tourisme hivernal.

Parmi les personnes qui pratiquent le ski alpin/snowboard, 94% déclarent qu’ils continueront à en faire à l’avenir. Les principales raisons qui les incitent à continuer la pratique du ski alpin/snowboard sont la passion pour ce sport, le fait que skier est un plaisir, et de manière plus générale, le bénéfice qu’apporte cette activité déstressante sur la santé, qui permet de se dépenser et qui peut aisément se pratiquer en famille.

La neige de culture : une solution comprise par près de 2 Français sur 3

Alors que 2% des Français ont une mauvaise image du ski pour des raisons environnementales, 63% d’entre eux (skieurs et non skieurs confondus) considèrent comme légitime la production de neige de culture par les stations afin de préserver les activités de glisse et contribuer ainsi au maintien de l’emploi et de la vie dans les montagnes et les vallées.

Qui sont ces skieurs (euses) français ?

  • 54% sont des hommes et 46% des femmes
  • 32% ont moins de 35 ans
  • 48% habitent dans un foyer de plus de 3 personnes

Etude réalisée par l’institut IPSOS auprès d’un panel de 3000 personnes, âgées de 16 à 75 ans, issues d’un échantillon national représentatif de la population résidant en France.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les dernières actus