Une journée avec un ange gardien

Article paru dans le troisième numéro de Mag’In Les Gets (Septembre 2020)

Poste de secours des Nauchets – (c) Murmure Studios – Guillaume Desmurs

Il vous protège, Stephen pisteur-secouriste

Ange gardien ? Abstraction faite des ailes c’est bien le rôle de Stephen : pisteur-secouriste depuis 13 ans aux Gets. Rencontre avec celui qui veille sur votre sécurité.

Bien sûr il n’est pas seul, les anges patrouillent en équipe.
Dans le vestiaire ce sont les mêmes gestes. La jambe gauche, toujours. Chaussette, chaussure. Puis la jambe droite. Un ballet humain s’élance, chorégraphié avec une précision chirurgicale.

Chef de secteur, remontées mécaniques, pisteurs, tous travaillent ensemble. A l’ouverture il faut sécuriser, réinstaller banderoles et filets de protection, vérifier le matériel de secours. Puis Stephen va patrouiller toute la journée pour s’assurer de la sécurisation du domaine ; conseiller, renseigner et informer. Une oreille sur le talkie pour capter les dernières informations météorologiques ou demandes d’intervention. En cas de trajectoires malheureuses ou de pirouettes mal réceptionnées, il est le premier à voler au secours des skieurs.

La météo est une variable qu’il surveille à la loupe. Le soleil incite parfois à trop de liberté, la tempête et ses bourrasques balaient la neige, le gel transforme les pistes en patinoires. Sur son écran de contrôle, Stephen voit en temps réel le niveau d’enneigement du domaine. Il signale les zones de danger dans le logiciel Snowsat® et donne à ses collègues dameurs des indications pour corriger les différences de niveaux.

Fermeture de piste – (c) Murmure Studios – Guillaume Desmurs

16h30, il est déjà temps de suggérer aux derniers vacanciers de rejoindre le bas des pistes. Pour Stephen, la dernière descente se savoure. « Le domaine est à nous pour quelques minutes. On le quitte avec le sentiment du devoir accompli. »

Au vestiaire, Stephen rengaine son matériel, la jambe gauche d’abord, ski, chaussure. Puis la jambe droite.

Demain apportera son nouveau lot de surprises.

Hasta la vista Baby.

Exercice d’évacuation verticale sur le télésiège des Grains d’Or (c) Mel Carle / Les Gets Tourisme

Fiche d’identité

Nom, âge:

Stephen Daimez, 32 ans.

Ce qui me fait vibrer
L’absence de routine, aucune journée ne se ressemble. L’assistance bien sûr, on fait ce métier avant tout parce que l’on aime les gens.

Les qualités du pisteur-secouriste

Avoir « l’œil du pisteur » sur toutes les choses potentiellement dangereuses, être réactif et connaitre son secteur.

Aimer porter secours, avoir les mots pour rassurer.

Un moment fort:

Ce jeune garçon secouru l’année dernière qui nous a remerciés avec des gâteaux et bonbons.
C’est touchant de sentir que l’on a marqué la vie des gens.

Un conseil de début de saison:

Arriver en forme et avoir bien préparé ses articulations.

Une bonne journée c’est :

Un beau soleil, de la neige fraiche, porter assistance sur de la
bobologie.

Le meilleur spot des Gets :

J’adore les pistes du Chéry Nord et du Planeys. Elles sont moins
fréquentées, il y a du bon ski à faire pour les confirmés.

La Chamois, versant Mont-Chéry pour le lever du soleil et la Fenerets pour le coucher, c’est toujours un spectacle.

Une pause sur les pistes :

Le Wetzet au Ranfoilly

***

Stephen est l’un des protagonistes du podcast “Mon Bureau, C’est la Montagne

Enregistrement du podcast – © Murmure studio – Nathalie Ecuer
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les dernières actus

Lire la suite

Confinement #2

Confinement oblige, c’est avec un air de déjà vu que toutes les équipes Sagets ont pris leurs dispositions ces derniers jours pour s’adapter à cette…